Lecteurs de codes-barres : que choisir ?

Le code-barres, et dans certain cas le QR code, ont remplacé cette vieille étiquette orange de prix que l’on retrouvait sur tous les articles auparavant.

Mis au point par l’industrie automobile, le code-barres a transformé l’étiquetage en faisant tenir une foule d’informations sur un petit carré de papier.

Le code-barres est partout, outil d’information de prix, de stockage, de référencement article, etc.

Et pour traduire ces barres verticales en données lisibles, un lecteur codes-barres est indispensable !

lecteurs codes barres

Le code-barres : plus pratique et plus rapide

Le code-barres, ou code à barres (barcode en anglais), que l’on retrouve sur les emballages de produits et étiquettes de prix est l’identification d’un article.

Il stocke les informations relatives au produit et permet d’éviter d’avoir à le manipuler (si l’article est lourd ou encombrant) pour trouver les diverses informations à la dénomination, le prix, le rayon, le stock, la provenance, le producteur, l’origine des matières, etc.

Si les code-barres étaient initialement utilisés en industrie pour le suivi de la chaîne de fabrication, ils ont ensuite largement gagné les faveurs des grossistes et des supermarchés en raison du gain de temps : plus besoin de taper le prix ni d’étiqueter les produits.

Les code-barres sont désormais partout : produits alimentaires, cosmétiques, livres, disques, plantes, décoration, bricolage, billetterie de spectacles…


On les utilise également dans le transport aérien, de l’étiquetage et du suivi des bagages aux cartes d’embarquement.

L’administration et le milieu médical les utilisent également pour le suivi des dossiers patients et médicaments.

Les code-barres sont également très utiles pour les envois postaux : identification et suivi en ligne de la livraison des plis et colis.

Les avantages du code-barres sont indéniables :

  • identification complète du produit
  • gestion des stocks et inventaires en temps réel
  • facturation
  • productivité des employés
  • réduction des coûts
  • traçabilité
  • fin de la saisie manuelle
code barres

Présentation du code-barres

Le code à barres est la représentation d’une multitude de données numériques sous la forme de barres dont l’épaisseur et l’espacement (qu’on appelle zones de silence) traduisent une information.

Il a été inventé dans les années 50, inspiré du système de sonorisation des films et du code morse. Mais il faudra une vingtaine d’années pour que ces lignes verticales soient complétées par une série de chiffres (le code EAN en Europe, le code UPC dans les pays anglophones, le code ISBN est ensuite inventé pour l’identification des livres et bien d’autres).


Le saviez-vous ? – Le premier article de grande distribution a être identifié par un code-barres est un paquet de chewing-gums Wrigley.

Il existe plusieurs types de code-barres :

  • Le code-barres unidimensionnel (1D) est représenté par une série de lignes parallèles d’épaisseur variable
  • le code-barres bidimensionnel (2D) qui utilise des barres ainsi que d’autres formes géométriques, pour stocker davantage de données
  • enfin, le QR Code (Quick Response Code) qui remplace de plus en plus le code à barres classique et qui peut être scanné par les téléphones portables par exemple, sur lequel des informations supplémentaires peuvent être stockées (lien vers un site web notamment)

Une aide pour les personnes malvoyantes

Il existe d’autres utilisations moins connues du code à barres, comme l’identification des objets pour les personnes malvoyantes.

Des étiquettes avec code-barres permettent de marquer les documents ou objets personnels et de les scanner avec un lecteur vocal qui permettra à la personne d’identifier tout de suite le document ou le contenu d’un emballage.

QR Code

Le QR Code que nous connaissons bien aujourd’hui est en réalité un code-barres bidimensionnel, fait de lignes verticales et horizontales, qui ensemble forment des petits carrés. Le QR Code contient donc beaucoup plus d’informations que le code à barres verticales.

Le principal avantage du QR Code dans un monde tout numérique est la possibilité de le lire à l’aide d’un smartphone par exemple, en utilisant une application qui le permette. On parle alors de « flasher » un code QR, ce qui permet ensuite :

  • d’envoyer un sms ou un email
  • d’ouvrir un site web
  • de passer un appel
  • d’ouvrir une vidéo
  • de se connecter au WiFi
  • d’enregistrer un contact
  • de marquer un site comme favori
  • de faire un paiement par téléphone portable
  • d'ajouter un événement à son calendrier
  • etc.

Le lecteur de codes-barres et QR Codes

C’est un rayon laser (« scan ») à balayage croisé ou une cellule otpique qui permettent de lire les informations contenues dans un code à barres.

Le choix de votre lecteur codes-barres va se faire en fonction du système d’encodage que vous devez lire.

scanner code barres

Certaines compagnies ont effectivement leur propre système d’encodage et des fonctions particulières liées au code-barres.

Il existe par exemple pour la comptabilité un lecteur code barre compatible Sage, pour les buralistes un lecteur code barre FDJ pour l’officialisation des tickets de jeu, ou bien encore un lecteur UPS ou DHL, etc.

Pour l’usage classique du commerce, pour décoder un code-barres, il faut un lecteur relié à une caisse avec ordinateur et pilote de lecture.

On trouve de nos jours trois types de lecteur de codes barres. Les trois sont des lecteurs optiques, avec des lasers qui balayent le code-barres horizontalement, verticalement et en diagonale (on parle de lecture multitrame). :

  • la douchette, généralement reliée à la caisse
  • le terminal autonome ou lecteur portable (scanette), utilisé par les employés qui gèrent le stock, ou dans les supermarchés par les clients en libre service
  • le lecteur fixe, généralement utilisé comme borne d’information prix ou sur les caisses des supermarchés
  • la douchette, généralement reliée à la caisse

Les lecteurs les plus maniables et les plus répandus dans le commerce. Les douchettes sans fil peuvent s’éloigner de la caisse et communiquer via le Bluetooth. 

Sans fil, le lecteur permet à l’hôte de caisse de s’éloigner de son poste jusqu’à 3 ou 4 mètres, par exemple, pour aller scanner un objet distant. Il est plus maniable.

douchette code barres

La forme de l’appareil et son ergonomie doivent être adaptées à son usage. Plus le lecteur est léger et facile à saisir, plus il sera adapté à l’utilisation régulière tout au long de la journée. Les plus fréquents sont les modèles douchette ou pistolet.

Les lecteurs code-barres sans fil se connectent via Bluetooth. Ils nécessitent généralement l’installation de pilote(s) et vous pouvez par la suite tout de suite les utiliser sans problèmes.

Techniquement, ils sont des périphériques de types clavier. Ainsi, ils permettent de saisir les informations contenues dans un code-barres sur votre ordinateur ou votre caisse enregistreuse.

  • le terminal autonome ou lecteur portable (scanette), utilisé par les employés qui gèrent le stock, ou dans les supermarchés par les clients en libre service

La scanette est un lecteur intégralement portable, sur batterie, qui fonctionne par WiFi, et plébiscité pour les clients en libre service dans les supermarchés, ou par les services d’expédition. 

Les scanettes pour le libre service sont complètement indépendantes.

  • le lecteur fixe, généralement utilisé comme borne d’information prix ou sur les caisses des supermarchés

Le lecteur à poser, en borne, ou fixe, conviendra davantage pour les objets volumineux, tels que les cartons d’électro ménager par exemple, ou la production.

Ils peuvent scanner de plus grandes quantités de codes, pour des passages nombreux en chaîne de production par exemple. C’est pourquoi les tapis de caisse des supermarchés en sont systématiquement équipés. Ils sont évidemment plus chers à l’achat.

Selon la génération et la technologie d’encodage, les lecteurs liront soit seulement les codes unidimensionnels, soit les codes bidimensionnels. Évidemment il est conseillé de prendre un lecteur optimisé pour les code-barres 2D et QR Codes.

Le lecteur code barre USB n’ira guère au-delà de 1 mètre 50 de distance de votre caisse enregistreuse.


La plupart des caisses enregistreuses disposent aujourd’hui d’une prise USB pour douchette de lecture de code-barres.

Il vous faudra toutefois vous assurer que votre caisse informatique (le code-barres n’est pas compatible avec les caisses analogiques) est équipée d’un pilote à jour pour la lecture et la mise à jour des informations articles.

Lire les code-barres avec un smartphone

Pour les particuliers comme pour les petits commerçants qui n’en font qu’un usage ponctuel, il est possible de lire un code-barres avec un simple smartphone et une application lecteur code-barres.

Le lecteur code barre Android le plus populaire étant certainement les produits de la game Gryphon pour Android


L’application est payante et fonctionne avec un logiciel de gestion d’entreprise dans le Cloud.

Cette application est même utilisée par des représentants de commerce ou gestionnaires d’entrepôts qui ont besoin de plus de mobilité.

Le « scan » du code-barres se fait alors via l’objectif de l’appareil photo de votre téléphone.

C’est ensuite l’application mobile qui va traduire l’information.

Mais d’autres applications de ce type existent, comme celles de Geeks.Lab.2015, Gamma Play, EZ to Use, ZXing Team, QR Scanner Team, QR Reader Team, Design Space Studio, InShot Inc., TeaCapps, Vision Smarts, Barcode Scanner, et d’autres lecteurs code-barres gratuits.

Déchiffrer le code-barres sans lecteur

Il est très difficile de lire un code-barres sans lecteur et d’en tirer toutes les informations, toutefois du point de vue du consommateur, un code-barres peut être précieux pour renseigner sur l’origine du produit.

La codification EAN 13 ou EAN 8, que l’on retrouve sur la quasi-totalité des produits de grande consommation indique clairement avec les 3 premiers chiffres le pays de provenance du produit (pays dans lequel l’entreprise est membre du système EAN, ou son siège social, pas nécessairement le pays de production).


Pour la France, le code est compris entre 300 à 379.