Logiciel de caisse pour restaurant | Choix & Prix (2022)

Vous êtes un restaurateur ou gérant de café ? Vous ne savez pas quel logiciel utiliser pour la gestion de votre restaurant ? 

Découvrez dans notre guide le choix des meilleurs marques pour un logiciel de caisse de restaurant ou café. 

logiciel de caisse restaurant prix

Quel est le meilleur logiciel de caisse pour le domaine de la restauration ?

Il existe plusieurs programmes destinés à aider les restaurateurs à gérer de manière efficace et rapide les transactions avec leurs clients.

Tiller

La marque Tiller , racheté par sumup, propose une solution à la fois performante et complète capable de répondre aux besoins des gérants de commerce de bouche, peu importe la taille de leur établissement.

Toutefois, le logiciel ne peut être utilisé que sur un iPad. Vous avez la possibilité de personnaliser le programme selon les spécificités de votre point de vente. 

De plus, il intègre un outil de gestion complémentaire spécialement conçu pour les restaurants.

Par ailleurs, en dehors des options standards d’une caisse enregistreuse, le logiciel propose un vaste catalogue de fonctionnalités supplémentaires comme la gestion des réservations ou du plan de table. 

Avec cette technologie, vous pouvez également profiter de plusieurs autres solutions de paiements et de livraison. Les tarifs proposés par la marque sont en accords les prix moyens pratiqués sur le marché et ils incluent l’installation et la configuration des équipements.

L’Addition

La suite logicielle l’Addition a été spécialement pensée pour les promoteurs de restaurants, de café ou d’hôtels. Cette solution conçue par une firme française s’adresse à toutes les formes de magasins dans le domaine de la restauration.

Parmi les nombreuses fonctions de ce programme, on trouve la gestion des stocks, la prise de commande ou encore le pilotage de comptes clients. En outre, la caisse peut fonctionner sans internet, ce qui peut s’avérer utile en cas de dysfonctionnement du réseau Wi-Fi.

Zelty

Zelty fait partie des logiciels de caisse conçus uniquement pour les commerces de bouche.

Cependant, il est particulièrement bien adapté aux franchises, aux chaînes de restaurants ou encore les structures multisite. Ses fonctionnalités permettent aux utilisateurs d’optimiser la gestion de leur encaissement, leur réservation et leur livraison.

En outre, grâce aux modules d’analyse, vous pourrez avoir une idée précise sur la productivité de votre business. Le prix de l’abonnement et de l’équipement est disponible seulement sur devis.

Lightspeed

Si vous êtes à la recherche d’une caisse enregistreuse à la pointe de la technologie, alors Lightspeed est ce qu’il vous faut. Cette solution s’adresse surtout aux restaurants de grandes tailles ou ceux en développement.

Le logiciel proposé dispose d’une grande variété de fonctionnalités telles que : la gestion des tables ou d’événement et écran d’affichage disponible dans la cuisine. Malheureusement, la machine n’est compatible qu’avec le TPE iZettle. Si vous utilisez un autre terminal de paiement, alors vous devrez saisir l’encaissement dans votre système et dans le TPE.

Comment fonctionne un logiciel de caisse pour restaurant ?

La première fonction du logiciel est celle du calcul. En effet, lorsqu’un client passe à la caisse, chacun des articles de son panier est scanné et le logiciel calcule le montant total à payer. Au moment du paiement, le commerçant indique au système le mode de règlement choisi.

Dans le cas d’un paiement en espèces, le programme permet de calculer la monnaie à rendre. Un ticket de caisse sera par la suite édité et remis à l’acheteur. Ainsi, les fonctions principales du logiciel de caisse concernent surtout :

  • la saisie des ventes ;
  • le calcul du montant total du panier de chaque client ;
  • la gestion du mode de transaction ;
  • et l’édition du ticket de caisse ou de la facture.

Par ailleurs, lorsque l’établissement offre des réductions ou fait des promotions, c’est le programme qui se charge d’appliquer les remises à chaque vente. Il peut également associer un code-barre au prix d’un article et reconnaitre les produits en solde. Toutefois, les articles en promotion doivent être au préalable paramétrés dans le système.

En dehors des règlementations liées au dispositif antifraude à la TVA, le logiciel doit également se conformer aux règles de contrôle interne telles que la clôture de fin de période et l’édition du ticket Z.