Terminal de paiement électronique | Comparatifs & Prix

Avec l’abandon progressif des espèces et des chèques, le paiement par carte bancaire est devenu la norme.

Y compris pour les petites sommes, avec la révolution du paiement sans contact.

Le terminal de paiement électronique est un lecteur de carte qui permet de procéder aux paiements par carte bancaire, avec ou sans contact.

C’est un « accessoire » indispensable pour tous les commerces, la carte bancaire étant le mode de règlement préféré des Français.

TPE fixe ou mobile : guide pour bien choisir.

terminal de paiement
  • interroge un établissement bancaire pour connaître les fonds disponibles
  • enregistre une transaction de paiement
  • communique avec un serveur d’authentification à distance
  • débite ou crédite une carte
  • avec ou sans saisie de code confidentiel (sans contact)

L’élément de lecture essentiel du TPE est la carte à puce. Vient ensuite la bande magnétique de la carte bancaire, qui elle aussi contient des informations.

Les cartes lues par les TPE sont :

  • les cartes bancaires (Carte Bleue, Visa, Visa Electron,Mastercard, Maestro, American Express...)
  • les cartes de porte-monnaie électronique (Moneo)
  • les cartes à puce ou magnétiques (Carte Vitale par exemple, avec un terminal adapté)
  • sur demande spécifique et sur contrat, le TPE peut être paramétré pour accepter d’autres types de cartes : Cetelem, American Express, Diners Club, Union Pay...
TPE carte bancaire

Les commerçants ou professionnels (médecins, services postaux…) qui utilisent des TPE doivent souscrire un contrat avec leur établissement bancaire, incluant un contrat de domiciliation bancaire, un montant de transaction minimal et maximal, les commissions bancaires prélevées à chaque transaction et le type de cartes acceptées,

Pour communiquer avec le serveur, le TPE peut passer par une ligne téléphonique (modem), le réseau GPRS, le réseau Internet IP ou ADSL/WiFi.

Voici comment se déroule un paiement par carte bancaire sur TPE :

  1. C’est le commerçant qui indique (via sa caisse) le montant a régler.
  2. Lorsqu’ils ne sont pas reliés à une caisse enregistreuse, les TPE sont autonomes, par exemple sur des automates de paiement de parking, des distributeurs de boissons, des automates de billets de cinéma, des péages autoroutiers, etc.
  3. Le client insère sa carte dans le terminal de lecture, ou l’appose sur la zone de paiement sans contact, et compose son code secret (dans le premier cas seulement) sur le clavier numérique du TPE (PinPad).
  4. Dans certains cas, le client doit glisser sa carte dans le lecteur de carte à piste, sur le côté du TPE.
  5. Il existe certaines cartes bancaires à autorisation systématique (Maestro, Électron…), mais pour les autres, le terminal de paiement interroge à distance le serveur de la banque du client.
  6. Il demande alors au serveur une autorisation de paiement, qui est acceptée ou refusée (le motif du refus est alors affiché : fonds insuffisant, carte opposée, problème de connexion, code erroné…).
  7. Un reçu est émis par le TPE : un ticket pour le client et un ticket pour le commerçant (qui devra le conserver pour sa comptabilité).
  8. À l’étranger il est possible que le client doive signer le ticket. En France cela n’est requis que pour les paiements supérieurs à 1500 €.

Les normes pour TPE : V5 et EMV

Les TPE sont soumis à des normes internationales bancaires, comme tout appareil de paiement.

Norme V5.1, V5.2 et V5.6 : mise en place pour sécuriser les transactions internationales (0 % d’erreurs de transactions en France sur les cartes à pistes étrangères). La norme V5.6 est la plus récente, datée de juillet 2018. Elle n’est pas encore largement répandue.

La norme EMV (Europay Mastercard Visa) est le standard de sécurisation des cartes à puce en circulation en France, contrairement à la simple carte magnétique utilisée en Amérique du Nord et qui reste très perméable à la fraude.

Qui peut utiliser un TPE ?

Dans l’absolu, tout le monde peut s’équiper d’un TPE.

Sauf que pour pouvoir le mettre en fonction avec sa banque, il faut un numéro de SIRET et un contrat de domiciliation bancaire. Et ceux-ci sont réservés aux commerçants et travailleurs indépendants (médecins, chauffeurs de taxi…)

Les TPE sont reliés aux comptes bancaires professionnels dédiés uniquement.

Donc à condition de respecter ces critères, tout commerçant pourra s’équiper avec un terminal de paiement auto entrepreneur, commerçant ou professionnel de santé.

Pour les particuliers qui désireraient vraiment un terminal de paiement pour particulier, reste l’option du TPE à distance, ou virtuel.

TPE sans contact

Les différents types de TPE

  • Le terminal de paiement fixe ADSL/IP ou RTC

Connecté sur secteur à l’alimentation électrique, il reste sur le comptoir et se connecte en IP sur Internet, soit via une ligne téléphonique analogique en RTC. 

  • Le terminal de paiement portable (TPE sans-fil)
TPE caisse

Il se recharge sur son socle, mais se connecte à Internet via le WiFi/Bluetooth, donc sans fil. Leur socle intègre un Modem RTC et un port Ethernet RJ45 pour de la liaison Internet ou alors un simple chargeur.

Il permet de se déplacer à l’intérieur du commerce sur quelques mètres, par exemple dans un restaurant pour aller encaisser une carte à table.

Un terminal de paiement portable est apprécié pour son utilisation intérieure/extérieure. Le socle sert de point de connexion WiFi, ADSL ou RTC/IP.

Dans cette catégorie, le point fort d’un TPE par WiFi ou Bluetooth par rapport à une machine infrarouge est que vous n’aurez pas à reposer le TPE sur le socle aussi souvent.

  • Le terminal de paiement mobile (3G/4G/GPRS)
terminal de paiement mobile

Complètement indépendant, il peut vous accompagner partout, même loin de votre commerce.

On retrouve ce type de TPE chez les taxis, dans les foires et salons… Ils se connectent au réseau Internet mobile quasiment partout.

Un terminal de paiement mobile peut être en intérieur ou à l’extérieur, à condition de capter un réseau de téléphonie mobile. Les lecteurs bancaires mobiles 3G sont les plus versatiles.

Les commerces ambulants ne jurent que par ce type de terminal.

  • Le terminal de paiement en ligne avec PINPAD
TPE pinpad

Ingenico et Verifone proposent des TPE PINPAD, qui ont généralement les fonctions fente pour l’insertion des cartes bancaires et sans contact.

Le Pinpad est souvent utilisé comme clavier déporté : le vendeur insère la carte, et le client n’accède qu’à un clavier séparé pour composer son code. Les pinpads sont équipés d’un cache code pour plus de confidentialité.

Certains Pinpads peuvent être intégrés à la caisse enregistreuse ou TPV.

Pour le commerçant, avoir son terminal bancaire avec un Pinpad permet d’accélérer le passage en caisse et la file d’attente au comptoir. 

  • Les TPE mPOS ou TPE « chip&pin »
terminal de paiement smartphone

Les TPE mPOS (mobile Point Of Sale) sont utilisés sur smartphones ou tablettes et se connectent en Bluetooth à ces appareils.

Le lecteur lit les cartes et permet de saisir le code PIN du client. Ils sont particulièrement plébiscités par les vendeurs nomades, sur les marchés, les salons, à domicile, etc. Citons iZettle, SumUp, Smile&Pay

  • Les TPE virtuels

Ce sont des solutions, à distance et en ligne, surtout utilisées dans le cadre du e-commerce, qui permettent de faire une transaction par carte bancaire sans appareil TPE.

Ce sont des outils intermédiaires entre le vendeur, le client, et leurs établissements respectifs. Ces solutions en ligne prennent des commissions importantes.

Il s’agit, en France, de PayPal, Pioneer, Bluepaid… 

Inconvénients et messages d'erreur

terminal de paiement

Au niveau des inconvénients, les TPE restent sujets à une série de problèmes techniques récurrents.

Batterie déchargée et signal hors de portée : le problème numéro 1 des TPE trop éloignés de leur socle ou qui passent trop de temps hors socle.

Carte muette : qui n’a jamais lu ce message sur l’écran d’un TPE au moment de procéder au paiement ? Cela arrive si la carte bancaire a mal été insérée ou si le lecteur est défaillant, par mauvais contact.

Code faux : la plupart du temps le problème vient d’une erreur de saisie de la part du client. Il suffit de recommencer la saisie du code. Il se peut également que certaines touches soient usées ou endommagées.

À moins d’être un technicien spécialisé en monétique, vous ne devriez pas essayer vous-même de réparer votre TPE.

Comment choisir un TPE/ terminal de vente

Le choix de votre TPE se fera essentiellement en fonction de la nature de vos activités et de la fréquence des paiements par carte dans votre commerce.

Vous devrez alors vous décider :

  • En fonction du modèle et de la gamme
  • En fonction de votre budget : les prix sont très variables entre un TPE fixe IP à 180 € et un TPE mobile 3G à 380 € par exemple.
  • En fonction des services associés : maintenance monétique, pinpad, dépannage, mise à jour, fourniture des consommables…
  • En fonction du moyen de communication de votre appareil : IP, 3G, GPRS, WiFi et RTC engendreront des frais différents. De 3 à 20 € par mois !

Comparatif terminal de paiement

Comme pour beaucoup de choses, il est impossible de dire quel est le meilleur terminal de paiement du marché !

Cela dépend de vos besoins ! La meilleure opération consistera toujours à trouver le parfait équilibre entre les fonctionnalités du TPE, vos besoins, et vos moyens.


 Sumup

 Stripe

Ingenico

Verifone

 Spire Payments

 Worldline

Pax Technology

Type de TPE

TPE Mobile

TPE en ligne

TPE Mobile

TPE Mobile

TPE Fixe

TPE mPOS

TPE Fixe

TPE mPOS

Points forts

Souscription rapide en ligne

Tarification très avantageuse

Flexibilité du transport du terminal

Flexibilité du contrat 

Facilité d’installation du terminal

Fonctionnalités avancées (proche logiciel de caisse)

Possibilité d’activer le paiement en personne

Conçu pour les marchands et plateformes modernes, Unifie vos canaux en ligne et hors ligne Outils de développement flexible

Pré-certifié

Géré dans le Cloud.

Ouverture de compte rapide et en ligne.

Pas d’abonnement, pas d’engagement.

Pas besoin de passer par votre banque.

Fonctionne avec votre compte bancaire entrepreneur 

Pas de chiffre d’affaires minimum exigé.

Transparence des tarifs.

Nombreuses cartes et moyens de paiement acceptés.

Imprimante intégrée

4G, 3G, GPRS et WiFi

Écran tactile en couleurs

Gestion du parc de terminaux à distance

Accès à de nombreuses applications

Compatible avec de nombreux systèmes de caisse

Sans contact Modem RTC / IP
Nouvelle génération de terminaux révolutionnaires
Simple & design
Rapide
Prise en main agréable
Acceptant toutes les méthodes de paiement par carte ou Smartphone (Apple Pay, Android Pay, Samsung Pay)
Écran
incliné
Caches codes fournis
Écrans optimis

Solution novatrice sur le marché et Connexion avec un smartphone, tablette connectée en Bluetooth. Compatible avec le système ANDROID.

Petite taille

Léger, discret et transportable Support en ligne pour visualiser l’historique des transactions

Bonne lisibilité et  rapidité de paiement 

équipement mobile.

SDK gratuit

Optimise l’expérience client Grand écran couleur 

Design ergonomique 

Usage ultra confortable et sécurisé Accepte toutes les cartes de paiement, ainsi que les chèques repas électroniques, les écochèques, la carte d’identité électronique et les Gift Cards de Worldline

Lecture des cartes via puce, bande magnétique ou sans contact

Connectivité simple (Ethernet, réseau mobile 2G/3G et WiFi)

Disponible avec ou sans imprimante, et avec ou sans module commerçant séparé

Sécurité supérieure

Micro SD extensible

Performance 4G exceptionnelle Bluetooth WiFi Compatible 

Android Chargement par port USB

Lecture de codes barres 1D et 2D

Sans contact

Certifié

Prix TPE

19 €

Sans

15 €

< 500 €

> 150 €

NC

> 695 €

> 380 €

Com

1,75 €

1,4 % + 0,25 €

1,75 €

0,3 à 3 %

Variable

Variable

Variable

Variable

Le TPE est-il obligatoire dans un commerce ?

Un commerçant ou une entreprise est tout à fait libre de refuser le paiement par carte bancaire, à condition d’en informer les clients, préalablement et de manière apparente par affichage d’un panneau à l’entrée du commerce ou visible très clairement près de la caisse.

De même, un professionnel peut conditionner le paiement par carte bancaire à un montant minimum (en raison des commissions bancaires) ou à la présentation d’une pièce d’identité.

Les adhérents des organismes de gestion agréés (OGA) ne sont pas obligés de s’équiper d’un terminal de paiement, mais doivent accepter le paiement par chèque.

Seuls les adhérents à des centres de gestion agréés (CGA) ne peuvent pas refuser les paiements par carte bancaire. Il existe toutefois une exception : si les frais d’encaissement sont disproportionnés par rapport au montant de l’opération.

Quoi qu’il en soit, si le paiement par carte bancaire est accepté, le commerçant n’a pas le choix : il lui faudra s’équiper d’un TPE pour procéder au paiement.

terminal de paiement

Achat ou location

Quelle que soit la situation du professionnel, que son activité soit déjà bien installée ou qu’il soit en plein lancement, il existe 2 options pour s’équiper d’un terminal de paiement : l’achat, ou la location.

Louer un TPE permet de répartir les frais mensuellement est de ne pas avoir à régler l’intégralité des frais en une seule fois. 

Acheter un TPE permet d'être autonome.

La location d’un TPE auprès de la banque

Vous pouvez louer votre TPE directement auprès de votre banque, en lien avec votre compte bancaire professionnel qui y est domicilié.

Les contrats de location des banques s’étendent généralement entre 36 et 48 mois.

Le tarif de location sera fonction de l’établissement, de la durée du contrat, de la passerelle monétique, du modèle de TPE…

Chez les commerçants, le principal point de discussion au sujet du TPE se situe au niveau des commissions liées à l’encaissement des cartes bancaires. Ces commissions s’avèrent être extrêmement variables d’une banque à l’autre.

Au commerçant de négocier au mieux, au moment de la domiciliation de son compte professionnel et de son contrat de location de TPE !

La location d’un TPE auprès d’un spécialiste en monétique

Rien ne vous oblige à louer votre TPE auprès de votre banque. À vrai dire, les spécialistes en monétique s’avèrent être beaucoup plus flexibles sur les conditions de location.

Par exemple si vous n’avez besoin d’un TPE que pour quelques mois ou semaines (commerce saisonnier), vous ne serez pas tenu par un engagement à long terme.

La location a ses limites :

  • si votre terminal devient hors d’usage, des pénalités pourraient être appliquées
  • si vous souhaitez rompre le contrat avant l’échéance, vous devrez payer des indemnités de rupture anticipée
  • vous devrez payer des frais de dossier
  • toutes les banques n’incluent pas dès le départ la passerelle monétique (IP ou 3G/GPRS) et il faudra la payer en plus
  • le service de maintenance TPE des banques ne couvre pas toutes les prestations de dépannage

Terminal de paiement : achat, neuf ou occasion

Pour ceux qui préfèrent acheter leur TPE, l’offre de terminaux neufs ou d’occasion est très large.

La prudence qui vaut sur tous les appareils de paiement connectés et informatiques plaide pour la sécurité et l’acquisition d’un TPE neuf.

Toutefois le marché de l’occasion, en particulier si vous optez pour un appareil reconditionné par un professionnel, est une solution intéressante pour diminuer les frais.

Être propriétaire de son TPE permet avant tout d’être autonome, et de ne pas être tenu par un contrat de location d’une durée prédéterminée aux termes imposés (maintenance obligatoire, logiciels supplémentaires à payer…).

Cela permet d’économiser en frais de maintenance, et éventuellement de revendre dson TPE lorsque vous n’en aurez plus besoin ou déciderez de passer à un modèle plus récent.

Le fait d’acheter votre TPE est plus rentable et permet un amortissement dans le temps.

Prix d’un terminal de paiement

Les tarifs des TPE sont très variables.

À l’achat, le tarif moyen est de 380 €.
Mais vous trouverez des TPE neufs autour de 250 € et pourrez vos procurer un terminal de paiement pas cher d’occasion autour de 100 €.

Exemple de tarif sur 48 mois :

Header

Location TPE

Achat TPE

Prix d’acquisition

180 €

380 €

Prix location/mois

20 €

0 €

Frais de dossier

0 €

30 €

Frais d’installation

150 €

0 €

Prix 1ère année

350 € à 440 €

410 €

Économie réalisée en 4 ans
(avec Passerelle + Maintenance)

0 €

Jusqu'à 1500 €

Un TPE gratuit, c'est possible ?

Un terminal de paiement sans frais ou même un terminal de paiement gratuit sont peut-être des concepts attractifs « sur le papier », mais ne vous faites pas d’illusion : vous paierez des commissions gonflées sur chaque transaction, qui paieront largement le prix du terminal « gratuit » !

Un terminal de paiement sans commission n’existe pas, contrairement à ce que vous pourrez lire sur les pages marketing des vendeurs de solutions monétiques.

Mais pour la bonne affaire, la location courte durée ou l’achat d’un TPE d’occasion sont des solutions intéressantes !